Programme du DCJU

I – Généralités

Afin de préparer de la manière la plus efficace possible le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG), l’Institut Supérieur d’Etudes Comptables (ISEC) a mis en place, pour les étudiants venant du baccalauréat, le Diplôme Comptable et Juridique d’Université (DCJU).
C’est un diplôme universitaire de niveau Licence (L) préparé au sein de l’Université d’Aix-Marseille (AMU).
Il est délivré aux étudiants qui ont acquis à l’ISEC une formation de trois ans, à la fois générale et spécialisée dans les matières comptables, économiques, juridiques et fiscales.
Dans le même temps, les étudiants sont préparés à se présenter aux épreuves du DCG (Diplôme donnant le grade de Licence dans le dispositif LMD) correspondant à chaque année d’étude.

Ces diplômes leurs permettent :

– Soit de s’insérer dans la vie active à l’issue d’un cycle d’études de trois ans (cabinet d’expertise comptable, service comptable et financier d’entreprise, concours administratif, enseignement…).

– Soit de poursuivre des études supérieures dans la voie de l’expertise comptable : Diplôme Supérieur Comptable et Juridique d’Université (DSCJU), diplôme préparant au Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), Diplôme conférant le grade de Master dans le dispositif LMD.

– Soit d’intégrer, au sein de l’Université une première année de Master (sélection sur dossier).

Les enseignements du DCJU sont organisés de manière à ce que les étudiants puissent se présenter à la fin de chacune des années de préparation aux épreuves du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG).

Toutefois, contrairement à la filière du DCG organisée en unités d’enseignement préparées sur une seule année, le DCJU offre aux étudiants une progression pédagogique sur deux ans dans certains modules.
L’organisation des enseignements du DCJU permet aux étudiants qui y sont inscrits de se présenter aux épreuves suivantes du DCG :

– en fin de première année :
UE 1 – Introduction au droit
UE 5 – Economie
UE 8 – Systèmes d’information de gestion
UE 9 – Introduction à la comptabilité

– en fin de deuxième année :
UE 2 – Droit des sociétés
UE 4 – Droit fiscal
UE 6 – Finance d’entreprise
UE 10 – Comptabilité approfondie
UE 12 – Anglais appliqué aux affaires

– en fin de troisième année :
UE 3 – Droit social
UE 7 – Management
UE 11 – Contrôle de gestion
UE 13 – Relations professionnelles

Sont admis à la préparation de ce diplôme les titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, après examen de leur dossier et, le cas échéant, un entretien avec un jury d’admission.

Les dossiers de pré-inscription hors post bac sont disponibles au secrétariat de l’ISEC du 24 avril au 30 juin 2017. Pour les DCG 1ère année, inscription sur Admission Post Bac (APB 2017) durant l’ouverture du site, du 20 janvier au 20 mars 2017.

Les salariés d’entreprise peuvent être pris en charge par leur entreprise dans le cadre de la formation continue. Les demandeurs d’emploi peuvent formuler une demande de prise en charge par le Fonds social de Pôle Emploi, et/ou du Conseil régional Paca.

II – EXAMENS ET SANCTIONS DES ETUDES (DCJU)

Le contrôle des connaissances est effectué chaque trimestre. Il se compose de deux partiels portent sur le programme du trimestre écoulé et d’un examen final qui intervient à la fin du troisième trimestre et qui porte sur la totalité du programme de l’année. Toutefois, afin de contraindre nos étudiants à fournir un travail régulier tout au long de l’année, des contrôles continus sont organisés régulièrement par nos enseignants qui intègrent les notes obtenues dans le calcul de la moyenne trimestrielle.
Chaque session est affectée d’un coefficient pour le calcul de la moyenne annuelle :

– Session du 1er trimestre Coefficient 1
– Session du 2ème trimestre Coefficient 1
– Session du 3ème trimestre Coefficient 2

Les examens comportent des épreuves écrites ou orales.

La participation des étudiants aux cours et séances de travaux dirigés est obligatoire. Toute absence doit être justifiée par un écrit adressé, dans les huit jours, au secrétariat de l’ISEC. Au delà d’une absence non justifiée, le Directeur de l’ISEC peut interdire à l’étudiant de se soumettre à l’ensemble des épreuves d’examen du trimestre.
Une moyenne annuelle inférieure à 06/20 dans l’une des matières du diplôme est éliminatoire sauf décision spéciale du jury.
Le passage de 1ère en 2ème année et de 2ème en 3ème année est acquis pour les étudiants ayant obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20 dans l’ensemble des matières de l’année considérée et n’ayant aucune note éliminatoire.
Toute absence à une épreuve entraînera la note zéro pour l’épreuve dans laquelle l’absence a été constatée.
Toutefois, en cas de survenance d’un cas de force majeur ayant empêché un étudiant de se présenter à un examen, celui-ci peut solliciter le bénéfice d’une session exceptionnelle de rattrapage. Cette autorisation est accordée par le Directeur de l’ISEC qui fixe les modalités de cette session.

En cas d’absence à l’ensemble des épreuves de l’examen final, l’étudiant sera considéré comme défaillant.

Au cours de la troisième année, les étudiants doivent réaliser un stage professionnel d’une durée de 8 semaines consécutives. Le stage est effectué dans un cabinet d’expertise comptable et/ou de commissariat aux comptes, ou dans les services comptables et financiers d’une entreprise, d’une collectivité publique ou d’une association. Le sujet du rapport de stage est déterminé après accord entre l’étudiant et un membre habilité de l’équipe enseignante du Diplôme Comptable et Juridique d’Université. En fin de troisième année, le rapport fait l’objet d’une soutenance devant un jury composé d’un enseignant et d’un professionnel.

Le Diplôme Comptable et Juridique d’Université est délivré à l’issue de la 3ème année d’études aux étudiants ayant obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20 dans l’ensemble des matières de l’année considérée sans note éliminatoire.

Les mentions du diplôme sont attribuées de la façon suivante :

– Mention « Passable » : moyenne au moins égale à 10 et inférieure à 12
– Mention « Assez Bien » : moyenne au moins égale à 12 et inférieure à 14
– Mention « Bien » : moyenne au moins égale à 14 et inférieure à 16
– Mention « Très Bien » : moyenne au moins égale à 16